Histoire de Miss Clarisse Harlowe

LETTRE PREMIÈRE [Extrait] Miss Anne Howe, à Miss Clarisse Harlowe. 10 janvier. Vous ne doutez pas, ma très chère amie, que je ne prenne un extrême intérêt aux troubles qui viennent de s’élever dans votre famille. Je sais combien vous

Les Mystères de Londres

  Deux soleils pour une lune   C’était à peu près à l’heure où l’Honorable Brian de Lancester, de retour devant le n° 9 de Wimpole-Street avec une petite troupe d’hommes de police, reconnaissait que sa courte absence avait suffi pour

La journée du musicien

  L’artiste doit régler sa vie. Voici l’horaire précis de mes actes journaliers : Mon lever : à 7h18 ; inspiré : de 10h23 à 11h47. Je déjeune à 12h11 et quitte la table à 12h14. Salutaire promenade à cheval, dans le fond de

C

    J’ai traversé les ponts de Cé C’est là que tout a commencé   Une chanson des temps passés Parle d’un chevalier blessé   D’une rose sur la chaussée Et d’un corsage délacé   Du château d’un duc insensé

La Courbe de tes yeux

  La courbe de tes yeux fait le tour de mon coeur, Un rond de danse et de douceur, Auréole du temps, berceau nocturne et sûr, Et si je ne sais plus tout ce que j’ai vécu C’est que tes

Sleepy Hollow, la légende du cavalier sans tête

  + Texte original [Suite] On touchait précisément à l’heure magique de la nuit quand Ichabod, lourd de cœur et la tête baissée, reprit le chemin du logis, le long des flancs des collines élévées qui dominent Tarry Town, et

La Légende du Vallon endormi

Sleepy Hollow, la légende du cavalier sans tête + Texte original C’était un lieu charmant et fécond en pavots, En songes voltigeant devant l’œil demi clos, En magiques châteaux aux nuages qui passent, Châteaux montant toujours, qui jamais ne s’effacent.

La terre est bleue comme une orange…

La terre est bleue comme une orange Jamais une erreur les mots ne mentent pas Ils ne vous donnent plus à chanter Au tour des baisers de s’entendre Les fous et les amours Elle sa bouche d’alliance Tous les secrets

New York et la société américaine – Le vieux New-York

    I. — Le vieux New-York. — Le quartier des affaires. — Les journaux.     Il existe un plan curieux de New-York dressé cinquante-quatre ans après l’occupation anglaise, en 1728. Un remarquable fac-similé en a été récemment obtenu

New York et la société américaine – Souvenirs de voyage

    En 1609, un navigateur anglais au service de la Hollande, Henry Hudson, recherchant après tant d’autres le fameux passage du nord-ouest qui devait conduire directement d’Amérique dans l’Inde, découvrait par le 40° degré 1/2 de latitude le grand